International Le verdict des élections législatives qui se sont tenues dimanche est clair : le Fidesz a encore consolidé son pouvoir en Hongrie et Viktor Orbán, le Premier ministre au pouvoir depuis 2010 pourra gouverner quatre ans de plus avec les pleins pouvoirs. Mardi matin, sur fond noir, le site Internet du grand quotidien "Magyar Nemzet" (Nation hongroise) a annoncé la mort imminente du journal historique de la droite, fondé il y a 80 ans.