International En quelques heures, 800 000 signatures déclarent “inaptes” trois juges d’un tribunal de Navarre.

"Révolte ! Révolte !”, criaient jeudi soir des manifestants madrilènes après l’arrêt très controversé d’un tribunal de Navarre (nord-est) sanctionnant cinq hommes accusés de viol pendant les fêtes de la San Fermin à Pampelune en juillet 2016. Originaires de Séville, les cinq jeunes – dont un garde civil et un militaire – s’appelaient eux-mêmes “la manada” (la meute). Ils ont écopé chacun de neuf ans de prison pour “abus sexuels”.

(...)