International Les héros américains qui sauvent les passagers d'un Thalys d'un terroriste proche de théories extrémistes, Hani Ramadan n'y croit pas. Le frère de Tariq Ramadan et directeur du Centre islamique de Genève s'est fendu d'un article sur son blog "Islam et engagement" où il explique que cet événement est une "mise en scène aux proportions extraordinaires et planétaires."

"Cet événement va rehausser le prestige des militaires américains, passablement amoindri par les agissements d’une armée qui sème la mort à grande échelle depuis des décennies partout où elle se rend", poursuit ensuite le prédicateur, dont le blog est hébergé par le site web de la Tribune de Genève. Il dénonce également les articles de presse qui vont trop vite selon lui, et tireraient des conclusions hâtives "avant toute enquête, et avant même que les interrogatoires mettent à jour les intentions réelles du coupable."

Il continue: "On trompe l’opinion publique en donnant à des actes isolés des proportions gigantesques et des interprétations précipitées, voire erronées (...) De qui se moque-t-on ?" Le Figaro rappelle les théories très personnelles d'Hani Ramadan sur l'attentat commis à la rédaction de Charlie Hebdo, perçu comme  un"vaste processus de diabolisation de l'islam, savamment programmé au cours des années", ou encore la lapidation.