Y-a-t-il un nouveau dépeceur au Canada?

AFP Publié le - Mis à jour le

International

La police canadienne a découvert vendredi une main droite et une main gauche dans une rivière de la province de l'Ontario, après avoir trouvé la tête d'une femme et un pied dans le même cours d'eau. "La première main a été trouvée près du pied" dans la rivière Credit, tandis que la seconde était très éloignée en aval, a annoncé le porte-parole de la police, le sergent Pete Brantwood lors d'un point presse retransmis en direct par les télévisions.

"Il faudra voir avec le laboratoire si les parties du corps proviennent toutes de la même personne", a dit la police de l'Ontario, mais "la probabilité que ce soit la même personne est assez élevée". Les ongles du pied sectionné à la cheville étaient couverts d'un vernis jaune, ce qui semble indiquer que ce fragment appartient à une femme.

Les forces de l'ordre, dont les équipes continuaient à fouiller le parc de Hewick Meadows dans la région de Toronto, ont demandé l'assistance de la population pour mener ses recherches. "Si vous voyez quelque chose qui est anormal lorsque vous marchez le long de la rivière, avertissez la police", a-t-elle lancé aux médias.

Les enquêteurs ont trouvé une tête jeudi, au lendemain de la découverte d'un pied par des randonneurs, repéré dans les eaux peu profondes de la rivière Credit qui traverse le parc.

La police a précisé que cette découverte macabre n'avait aucun lien avec l'affaire Magnotta, du nom de l'ex-acteur porno canadien (Luka Magnotta) suspecté d'avoir sauvagement tué et démembré le jeune étudiant chinois Lin Jun en mai à Montréal. Les restes trouvés près de Toronto sont relativement récents, a-t-elle estimé.

CYA/
Publicité clickBoxBanner