International

Apriori, le changement n’est pas spectaculaire car il ne s’agit que du changement d’une légende sous une photo de Pie XII au mémorial de la Shoah à Yad Vashem (Jérusalem). Pourtant le tournant pris par ces gardiens officiels de la mémoire de l’Holocauste n’est banal ni pour la communauté juive internationale ni pour le monde catholique. C’est si vrai que Yad Vashem l’a fait savoir urbi et orbi par un communiqué.

Qu’a-t-on donc changé sur le panneau évoquant Pie XII où il était question qu’"il ne s’était pas élevé contre les exactions antijuives des nazis durant la Seconde Guerre mondiale" ? Le nouveau texte remet en fait les pendules à l’heure. Il reconnaît "qu’il est intervenu, dès son message radiophonique de Noël en 1942, en faveur de centaines de milliers de personnes qui, sans avoir commis de faute, mais pour des raisons de classe ou nationalité, sont destinées à la mort ou à des conditions progressives de dépérissement".

Le nouveau texte évoque également le "nombre considérable d’activités de secours entreprises par l’Eglise pour sauver les Juifs et l’intervention personnelle de Pie XII pour les encourager". En avril 2007, la première version du texte avait suscité un incident diplomatique. Le nonce apostolique en Israël, Mgr Antonio Franco, entendait boycotter la cérémonie du Jour de la Mémoire si on ne changeait pas cette inscription. Le diplomate y avait finalement pris part après que le directeur du centre lui eut promis de réviser la légende.

Par ce nouveau texte, contrairement à la vulgate émanant de milieux radicaux juifs ou hostiles à l’Eglise catholique rapportant que le Pape de guerre n’avait rien entrepris pour sauver des Juifs, les visiteurs peuvent nuancer ce jugement remontant au début de ce nouveau siècle. Depuis lors, moult nouveaux travaux ont été entrepris. Précision importante: ce changement n’est en aucune manière le fruit d’une pression du Vatican. En fait, l’on dispose aujourd’hui des archives du pontificat de Pie XI (jusqu’en 1939) qui éclairent la personnalité de son successeur qui fut nonce apostolique en Allemagne et souvent associé au régime qui y prit le pouvoir. Reste à attendre l’ouverture de celles des années de guerre. Un moment attendu au Vatican mais aussi par bien des historiens...