La personnalité Lundi soir, lors d’une conférence de presse évidemment très médiatisée, Hiroto Saikawa, patron du constructeur nippon Nissan, a abattu ses cartes : sans exprimer aucune contrition mais se disant "indigné", "déçu", "désespéré", "frustré" par l’attitude présumée de Carlos Ghosn.

(...)