La personnalité

Et Dieu dans tout ça ? Pendant douze ans, Jean-Pol Hecq s’est posé la question sur La Première. A la grande joie des auditeurs passionnés par les religions et les philosophies qui appréciaient ses analyses très humanistes, dans tous les sens du terme. Depuis le début de ce mois, il poursuit sa quête de vérité(s) mais plus à la RTBF : il est en effet rédacteur en chef d’"Espace de libertés", le mensuel du Centre d’action laïque. Une institution dont il devrait devenir le directeur de la communication à part entière !

Un tournant dans la carrière d’un journaliste toujours curieux du passé et des valeurs qu’on croit ringardes mais qui gardent tout leur sens. Cela l’amena à participer à "Un jour dans l’Histoire" et au "Forum de midi". Ce qu’on ne sait plus, par contre, est que Hecq était au boulevard Reyers depuis près de… 32 ans - il y dirigea aussi le service des relations internationales de la radio - et même un peu plus car avant de passer entièrement à son service, il avait été responsable de rubrique de certaines émissions de radio.

Trop vieux pour encore être bon ? La rumeur circula à Reyers où, un comble, on ne le disait plus en odeur de sainteté. Finalement, l’émission a retrouvé l’antenne. Sans Hecq, qui se sent comme un poisson dans l’eau dans ses nouvelles fonctions, car, même s’il y a quelques irréductibles "laïcards", son nouvel environnement de travail est vraiment un… espace de liberté(s).Christian Laporte