La personnalité

"Une fois que le Royaume-Uni quittera l’Union, aucun accord entre [celle-ci et Londres] ne pourra s’appliquer au territoire de Gibraltar sans accord entre [l’Espagne] et [le Royaume-Uni]." Lundi, cette déclaration du président du Conseil européen a propulsé l’enclave britannique dans le tourbillon du Brexit. Mercredi, l’attention des quelque 32 000 habitants du Rocher s’est pourtant tournée vers une autre protagoniste : Kaiane Lopez, nouvelle maire de Gibraltar au parcours plutôt atypique.

En 2009, alors danseuse et employée au département des ressources humaines au Saint Bernard’s Hospital, elle remporte le concours de Miss Monde. "Quand Kaiane Aldorino est devenue Miss Monde, elle a porté les rêves des Gibraltariens dans le monde entier. Elle est devenue une femme libre de Gibraltar et a reçu le médaillon d’honneur de Gibraltar, notre plus haute distinction civile. Lui demander de devenir maire était donc quelque chose que nous pouvions faire unanimement", a déclaré Fabian Picardo, l’actuel ministre en chef de l’enclave britannique.

(...)