La personnalité Me Bruno Dayez veut, au-delà de la défense de Marc Dutroux, provoquer un débat sur le système carcéral belge.

Ses confrères apprécient sa rigueur mais certains se plaignent de son côté bourru et parfois même cassant. Ce n’est, en tout état de cause, pas quelqu’un que l’on peut manipuler aisément.

C’est sans doute ce trait de caractère qu’apprécient ses clients, parmi lesquels on compte quelques grandes figures de la criminalité. Dutroux en fait désormais partie.