La personnalité À 62 ans, Saïf-ul-Mulook, désormais réfugié aux Pays-Bas, défendait quatre autres personnes accusées de blasphème.

Si vous vous occupez d’affaires de ce genre, vous devez être prêt à faire face aux résultats et aux conséquences. Mais je pense qu’il vaut mieux mourir en homme fort et courageux que comme une souris peureuse", expliquait en 2016 l’avocat pakistanais Saïf-ul-Mulook, le défenseur de la chrétienne Asia Bibi, avant de poursuivre : "J’apporte mon aide à tout le monde."

(...)