La personnalité

Aubin Minaku Ndjalandjoko fête ses 53 ans ce lundi. Un anniversaire dans la tourmente pour ce magistrat congolais né à Kinshasa mais qui a fait sa carrière politique dans la province du Kwilu. Il est régulièrement présenté depuis plusieurs mois comme un des dauphins possibles de Joseph Kabila, président hors mandat qui devrait, si le dernier calendrier électoral en date est maintenu, céder son siège fin de l’année prochaine.

Mais Aubin Minaku est au centre d’une énième polémique politique...