La personnalité La nouvelle héroïne de l’Amérique a dû lutter dans sa jeunesse pour s’imposer en tant que pilote de chasse.

Elle est la nouvelle héroïne de l’Amérique : Tammie Jo Shults était mardi aux commandes du Boeing 737 de la Southwest lorsqu’un moteur a explosé en plein vol. Le sang-froid de cette ex-pilote de l’US Navy a sans doute permis d’éviter un bilan plus lourd. L’avion, avec à son bord 144 passagers et 5 membres d’équipage, a dû se poser en urgence à Philadelphie après que des éclats du moteur ont brisé un hublot, après le décollage de New York à destination de Dallas. La cabine a été dépressurisée et une passagère a été partiellement happée à l’extérieur. Des passagers ont réussi à la rattraper mais elle a succombé à ses blessures après l’atterrissage. La compagnie aérienne Southwest n’a pas confirmé l’identité de la pilote mais sa belle-mère a confirmé au "Washington Post" que c’était bien elle qui pilotait l’avion.

Tammie Jo Shults, 56 ans et habitant aujourd’hui au Texas, fut parmi les premières à piloter des avions de combat F-18 de la Marine. Chrétienne fervente, mariée à un autre pilote de la Southwest, elle a dû beaucoup lutter dans sa jeunesse pour s’imposer en tant que pilote de chasse, rejoignant la Marine après avoir été refusée par l’armée de l’air parce qu’elle était une femme.

Mardi, après l’atterrissage, elle aurait salué un à un les passagers. Et les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux, de nombreux Américains la comparant au pilote Chesley Sullenberger, qui avait réussi un atterrissage d’urgence à New York sur la rivière Hudson en 2009, célébré en 2016 par l’excellent film "Sully" de Clint Eastwood.