Planète Le jour de dépassement (Earth Overshoot Day), marque la date à laquelle la consommation des ressources naturelles par les êtres humains dépasse ce que la Terre peut produire en une année. 

Cela signifie, que le 1er aout, nous entamerons le capital de notre planète. Nous vivrons en quelque sorte "à crédit".

À l’échelle globale, nous avons besoin de l’équivalent de 1,7 fois la Terre pour répondre à la consommation actuelle de la population mondiale qui est en croissance.

"Nous avons émis plus de dioxyde de carbone que ce que nos forêts et nos océans peuvent absorber, nous avons pêché plus de poissons et coupé plus d’arbres qu’il peut en naître et grandir en une année ", explique l'ONG WWF.

>>> Calculez votre propre empreinte écologique

Chaque année, le jour de dépassement tombe de plus en plus tôt: sept jours plus tôt qu’en 2016 (le 8 août) 12 jours plus tôt qu’en 2015 (13 août), et il n’a pas moins de 18 jours d’avance par rapport à 2014 (19 août). En 1997, la date fatidique tombait encore fin septembre.

Jadis, la nature était toujours en mesure de se restaurer et de compenser la consommation humaine. C’est à la fin des années 1970 qu’un seuil critique a été franchi. En d’autres termes, l’humanité vit au-dessus de ses moyens et le changement climatique en est l’exemple le plus frappant. Les émissions de gaz à effet de serre constituent la plus grande part (actuellement 60 %) de notre empreinte écologique.

Les conséquences de cette surconsommation sont patentes partout dans le monde : déforestation, sécheresses, désertification, érosion, manque d’eau douce, perte de diversité et accumulation de gaz à effet de serre ... 

"Le plan national climat et énergie qui doit être soumis à l'Union européenne par les autorités belges d'ici fin 2018 est une occasion unique pour décider de la manière dont nous voulons ralentir le changement climatique et préparer l'avenir. L'ambition climatique de la Belgique doit être plus grande", déclare Sofie Luyten, directrice Affaires Publiques du WWF-Belgique .

De nombreuses solutions existent pour s’attaquer à ce problème, à l'échelle gouvernementale et individuelle. Les nouvelles technologies pourraient jouer un rôle dans la transition écologique et aider les entreprises à s'adapter (construction de bâtiment neutre, énergie verte ou plastique soluble ...). 

En réduisant de 50 % le gaspillage alimentaire, la date du dépassement peut être repoussée de 11 jours. L’arrêt de la déforestation pour la conversion en terres agricoles présente un potentiel important avec 17,2 jours.