Planète La création d’une commission spéciale « pesticides » vient d’être validée au Parlement européen. Une première victoire pour l’eurodéputée française du groupe des Verts Michèle Rivasi très impliquée sur ce dossier. Elle en précise les enjeux.

On attendait une commission d’enquête « glyphosate » au Parlement européen mais c’est une « commission spéciale sur la procédure d’autorisation des pesticides » qui a été validée ce jeudi par la conférence des présidents de groupes politiques. Pourquoi avoir rayé le nom de la substance qui a tout déclenché ?

La demande émanait du groupe du Parti Populaire européen (PPE/Centre-Droit) et de l’Alliance des libéraux et démocrates européens (ALDE). Leur argument pouvait s’entendre : il faut aller au-delà du cas du glyphosate et interroger les procédures dans leur ensemble pour en éclairer les dysfonctionnements.

La question du glyphosate ne sera donc pas « évacuée »…