Planète L’impact du réchauffement climatique dans l’Arctique, Loïc Blaise l’a vu et ressenti. "J’ai pu dormir sous l’aile de l’avion sans crever de froid, raconte-t-il. Les températures étaient de 10° supérieures aux moyennes saisonnières, parfois 20. Elles sont montées jusqu’à 30° au Groenland. J’ai eu chaud !" Une chaleur pénible quand, comme lui, on souffre de sclérose en plaques.

(...)