Planète Les "fake news" ont envahi les réseaux sociaux en 2017. Le domaine des sciences, notamment du climat, est visé. Scientifiques et médias tentent de remédier au problème.

"On doit faire face à une volonté délibérée de manipuler l'opinion publique, les décideurs." Valérie Masson-Delmotte, climatologue invitée récemment à un colloque sur la désinformation à Paris.