Planète La Belgique s’affiche de plus en plus à la traîne dans la lutte contre le réchauffement climatique. Fédéral et Régions se renvoient la balle. Le Plan national Énergie-Climat s’annonce d’ores et déjà insuffisant.

Si elle ne fait pas bon genre, la mauvaise volonté manifestée par la Belgique lors du vote européen sur les ambitions en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, ce mardi, n’est pas vraiment une surprise. Les positions de notre pays étaient connues depuis plusieurs mois, mais le vote intervenu deux jours après le succès phénoménal rencontré par la “Marche pour le climat” est venu les éclairer sous un autre jour. Les ambiguïtés et les tergiversations dans le dossier climatique sont un grand classique dont le prochain chapitre est à coup sûr l’adoption du Plan national énergie-climat attendue d’ici la fin de ce mois.


(...)