Planète

Un reportage de la série "Dans le secret des lieux".

Sur les étendues dégagées de la campagne perwézienne, en Brabant wallon, 16 immenses mâts blancs rompent un horizon fait de verts pâturages et de champs aux différentes teintes ocrées. Sous l'une de ces éoliennes, Alessandro Brendan et Olivier Paladino ont garé leur camionnette frappée du logo Nordex. Ces deux Liégeois sont chargés de la maintenance, des réparations et des améliorations sur les différents appareils construits, sur le territoire belge, par l'entreprise allemande. En cette matinée ensoleillée, ils interviennent sur une éolienne appartenant à Eneco Wind Belgium, un producteur d'énergie 100% renouvelable.

Munis de l’attirail de sécurité, les techniciens avancent au rythme du tintement des éléments métalliques de leur harnais. "Avant toute intervention, nous devons prévenir le client et notre dispatching en Allemagne car ils pourraient redémarrer la machine à distance. Evidemment, elle est à l'arrêt, on ne peut pas entrer si elle tourne", précise Olivier Paladino, 22 ans, tout en montant les cinq marches qui mènent à l'entrée du mât. Se présente directement un transformateur, fermé à clé. "Vous mettez un poulet dedans, vous le ressortez grillé", plaisante Alessandro Brendan, 26 printemps. "Pour pouvoir y toucher, nous devons couper la machine puis attendre quelques minutes, histoire d'être sûrs qu'il n'y a plus de courant."

La suite de ce reportage d'ambiance richement illustré est réservée aux abonnés.