Planète C'est au cours d'une séance de plongée ordinaire en mer du Nord que Dawn Watson et Rob Spray ont découvert une forêt sous-marine vieille de 10 000 ans. A en croire les différentes expertises, cette forêt faisait partie du Doggerland, un territoire qui s'étendait entre le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Europe. A cette époque, le niveau des eaux était plus bas d'environ 120 mètres, ce qui rend tout à fait plausible l'existence d'une telle forêt. En effet, les parties les moins profondes de la mer du Nord laissaient sans nul doute apparaître des terres au dessus du niveau de l'eau, tandis que les plus profondes ressemblaient plus à de gigantesques marais. Ajoutons à cela l'existence plus que probable de nombreux cours d'eau, affluents du Rhin et de la Tamise, et d'un climat plus frais que celui que nous connaissons aujourd'hui.


Chasseurs, cueilleurs et ossements d'animaux préhistoriques

Les paléontologues estiment que le Doggerland était habité par l'Homme durant la période du Mésolithique (entre environ 10 000 et 5 000 ans av. J.-C. en Europe) puisque certains outils et armes préhistoriques ont été repêchés dans les eaux de la mer du Nord par les pêcheurs des dernières décennies. Mais ce ne sont pas les seuls éléments retrouvés dans les filets puisque des ossements de rhinocéros laineux et des défenses de mammouths ont également été remontés à la surface. Et pour cause, l'immense étendue forestière aurait été un parfait terrain de jeu pour les chasseurs, les cueilleurs et les pêcheurs de l'époque.


Fonte des glaciers et immersion du Doggerland

Ce n'est qu'il y a environ 6000 ans que la forêt s'est peu à peu retrouvée sous l'eau à cause de la fonte du grand glacier d'Ecosse ainsi que d'autres glaciers présents sur les terres du Doggerland. Les archéologues estiment que nos ancêtres ont connu des tsunamis, des exodes massifs et des luttes entre peuples pour posséder les territoires restants non immergés.

La prochaine fois que vous emprunterez le tunnel sous la Manche ou le ferry, vous pourrez vous dire que nos ancêtres effectuaient cette même route par la voie terrestre...