Planète

Un appel à projets est lancé jusqu’au 18 août par la Wallonie, à la suite de l'abandon du projet Nassonia. A présent, le ministre de la Nature René Collin veut expérimenter un mode de gestion "différenciée" dans la forêt domaniale de Saint-Michel-Freyr. Cette partie des Chasses de la Couronne est gérée par le Département de la nature et des forêts (DNF) de Wallonie.

Entretien avec Eric Domb, qui travaille à son dossier pour déposer sa candidature au projet de Saint-Michel-Freyr.

Pourquoi êtes-vous candidat ?

D’abord, il faut bien reconnaître que Nassonia est un échec. Nous avions proposé à la commune de Nassogne de prendre soin d’une partie de leur forêt; le collège en a décidé autrement, en approuvant un règlement de chasse, un cahier de charge, qui ne correspondait pas du tout au projet Nassonia. Heureusement, il y a un appel à projets qui porte sur une forêt domaniale, ce qui est déjà beaucoup plus facile, puisqu’elle appartient à la Région wallonne. Et qui nous permettrait si notre candidature est reçue de pouvoir mener un projet qui va exactement dans le même sens que Nassonia.