Planète La Belgique, la France, le Luxembourg, la Slovénie et Malte se sont mis d'accord ce vendredi, en marge du sommet européen, pour créer un groupe de travail qui doit trouver des alternatives à l'utilisation du glyphosate.

Ce groupe de travail sera mis en place par la France. Il mènera des recherches scientifiques afin d'analyser les alternatives possibles au roundup. 

Les cinq pays qui unissent leurs efforts dans cette recherche appellent d'autres pays européens à les rejoindre dans cette perspective.

Cet accord politique est intervenu après des discussions entre le ministre belge de l'Agriculture Denis Ducarme et le ministre français de l'Environnement Nicolas Hulot ainsi qu'entre le Premier ministre Charles Michel et le Président Emmanuel Macron.