Planète Vendredi dernier à l'occasion de l'éclipse de lune la plus longue du XXIe siècle, beaucoup ont pesté sur le mauvais temps qui a gâché ce spectacle naturel unique.

Mais pas tous, un photographe français a profité du temps nuageux et orageux pour capturer en même temps l'éclipse, avec Mars qui était visible ce soir-là, et la foudre.

Maxence Verrier est un traqueur d'orages. Il était sur le pont en Haute-Loire vendredi dernier puisque les prévisions météo avaient prédit que les éléments se déchaîneraient en France après la canicule. Il était pourtant loin d'imaginer réaliser un cliché qui, de son propre aveu, semble impossible à reproduire. "De mon vivant, je ne referai jamais une photo pareille, ça ne se reproduira pas" explique-t-il à France Télévisions.

"Nous nous attendions à pouvoir photographier l'éclipse, mais à partir de 18 heures une épaisse couverture nuageuse s'est installée" détaille-t-il à nos confrères. "J'ai eu une chance inouïe car le ciel s'est dégagé pour découvrir la lune orangée et Mars à ses côtés."

Un instant précis qu'il est parvenu à capter pour faire de ce cliché "la photo d'une vie".

Pour Maxence, cette photographie dépasse la simple beauté esthétique. "La puissance de l'orage et l'énergie qu'il déchaîne à côté de ce beau spectacle des astres nous ramène à notre état par rapport à l'univers et au monde" poursuit-il auprès de France Télévisions. "On n'est vraiment rien, on n'est vraiment que dalle. Ça m'a fait me sentir infiniment petit. On peut faire beaucoup de choses en tant qu'êtres humains, mais ce n'est rien à côté du spectacle de la nature. Ça, c'est indescriptible."