Inspire

Entre la famille Lambert et Terre-en-vue, c'est "à la vie, à la mort". Grâce à la coopérative, ces agriculteurs brabançons peuvent en effet continuer à cultiver quatre hectares de champ qu'ils n'avaient pas les moyens d'acheter.

Alors que les espaces agricoles se réduisent chaque année en Wallonie, Terre-en-vue fait appel aux citoyens pour soutenir la création et le maintien de fermes agroécologiques à taille humaine.

© DE TESSIERES JOHANNA