Inspire

"La boîte ARC'oudre" organise des ateliers à Bruxelles. Objectif : analyser les conséquences du libéralisme économique et la tendance à surconsommer dans l’industrie textile.

Pétillante dans son pull jaune moutarde piqué de deux boutons colorés – juste pour la déco –, Morgane, qui arbore une jolie fleur rouge dans les cheveux – juste pour le fun –, n’est pas peu motivée ce mercredi alors que démarre sur le coup de 18 h 30 l’atelier de la “Boîte ARC’oudre”. Les machines… à coudre et les boîtes emplies de boutons ou débordant de tirettes à peine posées sur les tables de cette salle située à deux pas du Botanique à Bruxelles, elle s’empare d’un tissu parmi d’autres pour entamer son ouvrage.

A présent animatrice socio-éducative, la jeune femme de 29 ans nous explique tout en spontanéité comment elle a atterri dans cet atelier citoyen de couture organisé deux soirs par semaine, depuis 2015, par l’ASBL ARC (Action et recherche culturelles).