Inspire

Alors que la vague de froid amène les pouvoirs publics à prendre des mesures d'urgence pour mettre les SDF à l'abri, Geoffroy de Reynal, un jeune ingénieur en énergies renouvelables français, a développé une solution originale qu'il teste actuellement en partenariat avec l'association Médecins du Monde.

Baptisé "Iglou", ce petit abri isotherme se présente sous la forme d'un tunnel de 2 m de long sur 1m20 de large, conçu à partir de panneaux en mousse de polyéthylène qui s'assemblent sans outil en quelques minutes. Grâce aux propriétés isolantes de ce matériau recyclable, l'occupant bénéficie d'une température de quinze degrés plus élevée qu'à l'extérieur (20 degrés s'il loge en couple), explique son concepteur. L'abri est ignifugé, résiste à la pluie, et peut facilement être replié et déplacé.

Neuf prototypes de cet "iglou" sont actuellement testés dans un squat de la région bordelaise et une dizaine d'autres viennent également d'être distribués en région parisienne.

Le projet a vu le jour grâce à un financement participatif qui a permis à Geoffroy de Reynal de récolter quelque 18 000 euros. Les premiers retours étant positif, il espère poursuivre sur cette lancée afin d'améliorer le module et de pouvoir le produire en série.

Des étudiants ont testé le "Home for less" à Bruxelles

Au passage, on rappellera qu'à Bruxelles, le projet « Home for less » propose d'aller encore un pas plus loin en créant des habitats légers pour accueillir les SDF dans des bâtiments inoccupés de la capitale (on en recense environ 15 000). Une solution qui à l'avantage d'être pérenne et de permettre un accompagnement à domicile de ces personnes.

Les étudiants en architecture qui les ont développés, en prenant en considération les attentes manifestées par les sans-abri, ont testé eux-mêmes leurs premiers prototypes le week-end dernier.