Inspire

Les « Dialogues en humanité », festival invitant les citoyens à dialoguer autour de sujets de société, débarquent à Bruxelles les 30 juin et 1er juillet.

Ils existent dans soixante pays : les "Dialogues en humanité", créés à Lyon en 2003 sous l'impulsion de militants altermondialistes, sont nés de l'envie de faire souffler un vent nouveau sur des sujets de société constituant autant de défis auxquels nous sommes confrontés. Un vent porteur qui émane des échanges entre citoyens que ces rencontres suscitent. Plus créative et optimiste, la société civile ? « On invite les citoyens à explorer les audaces nécessaires pour sortir de l'impasse mondiale, retrouver la confiance en l'avenir et l'envie d'agir ensemble », résume Fabienne Minsart, membre de l'ASBL Compagnons de la Transition, qui a lancé la première édition belge de ce festival citoyen.

Voila pour le fil conducteur de deux journées qui seront rythmées par des « agoras thématiques », ateliers du sensible (méditation, lutte contre les préjugés, modèles de transition,...) et différentes formes d'expression artistique. Autant de manières d'aborder les « grands défis de notre époque », jugent les organisateurs. « La philosophie poursuivie est d'être ouvert à tous et de parvenir à créer un espace de confiance et de bienveillance, essentiel au dialogue », explique Fabienne Minsart.

Palabres au parc Josaphat

Ce dialogue sera construit autour de questions de société qui se posent avec acuité dans le débat public. A l'ombre du feuillage des arbres du parc Josaphat - un lieu choisi pour sa multiculturalité - se réuniront des citoyens animés par l'envie de tracer ces nouvelles lignes. Les palabres s'articuleront autour de six grandes thématiques, réfléchies en amont par l'ensemble des associations ayant pris part à l'organisation de l'événement, le but étant de se nourrir de la richesse et de l'expertise du tissu associatif bruxellois : les changements climatiques, la démocratie, la justice, les politiques migratoires, la solidarité et la santé.

En plus de cette prise de conscience, il est question de « réactiver la capacité d'agir » que chacun possède. « Dans un monde ayant un besoin radical de changement, nous avons besoin d'un raz-de-marée citoyen appuyé par les scientifiques », souligne Fabienne Minsart.

Sous l'arbre à palabres, une centaine d'experts veilleront à contextualiser et à cadrer les débats. « Après le cri d'alarme des 15 000 scientifiques sur les risques qu'induit le réchauffement climatique, nous appelons à un examen de conscience sur nos modes de vie. Ce n'est qu'en créant de nouveaux possibles que l'on redonnera du sens », ponctue Fabienne Minsart.


Les "Dialogues en humanité", festival gratuit et ouvert à tous, se dérouleront le samedi 30 juin et le dimanche 1er juillet dans le parc Josaphat à Schaerbeek. Pour connaître le programme, rendez-vous sur le site internet de l'événement.