Inspire

C'est la Semaine européenne de la réduction des déchets et avec elle l'occasion d'épingler quelques initiatives positives en la matière.

Pointons tout d'abord celle de l'ASBL Zero Waste Belgium, qui vient de lancer une campagne intitulée "Contenants bienvenus". Afin de rendre visibles les commerces qui invitent leurs clients à amener avec eux leurs propres boîtes, histoire d'éviter de recourir à des emballages inutiles, l'association distribue cette semaine 2000 autocollants qui seront affichés par ces magasins pour signaler cette possibilité à leurs clients. Au passage, Zero Waste Belgium rappelle que la législation belge n'interdit pas au consommateur d'apporter son propre emballage pour autant que celui-ci soit propre et approprié aux aliments concernés.

Une carte interactive regroupant les commerces qui affichent l’autocollant est disponible sur le site de l'ASBL, qui invite les magasins qui souhaitent rejoindre le réseau à se signaler en écrivant à info@zerowastebelgium.org

Du côté de la grande distribution, on peut également se réjouir de l'annonce faite ce lundi par Carrefour hypermarchés Belgique. En effet, les clients des Hypermarchés Carrefour et des Carrefour Market en gestion propre peuvent désormais apporter leurs propres sacs à vrac et boîtes réutilisables aux comptoirs des services boucherie, traiteur et poissonnerie. Ici encore, les règles d'hygiène élémentaires sont naturellement de mise. Pas question, par exemple, de mettre deux produits dans un même contenant.

Un test va également être lancé dans une quinzaine de magasins du groupe avec des sacs réutilisables en tissu pour emballer les fruits et les légumes. Ces sacs résistants et lavables seront vendus au tarif de 2,40 euros pour cinq exemplaires.

Enfin, on notera encore que la Région wallonne lance ce 24 novembre une campagne d'information relative à l'interdiction de l'usage des sacs en plastique à usage unique. Pour rappel, cette réglementation qui porte sur les sacs de caisse en plastique léger est entrée en vigueur le 1er décembre 2016. Les commerçants disposant d'un stock de ces sacs avaient l'autorisation d'écouler celui-ci jusqu'au 1er décembre 2017. Plus qu'une dizaine de jours, donc...