Inspire

Plaisir d’offrir, joie de recevoir. Le credo des fêtes perd ses accents consuméristes, voire prend d’autres échos lorsqu’on le considère à la lumière de l’économie du don. Depuis quelques années se développent – en milieu urbain surtout mais pas exclusivement – des marchés gratuits où les objets changent de propriétaire, désencombrant l’un pour faire le bonheur de l’autre. Rencontre avec Mayliss François, qui en est une fervente adepte et convaincante avocate.

© BAUWERAERTS DIDIER