Inspire

La première édition du festival « Tomorrownow » se tiendra à Liège. Unique en son genre, il fait la part belle au développement durable.

"Nous sommes à un tournant. Ce n'est pas la fin du monde. C'est la fin d'un monde. Et il y a plein d'opportunités". Les mots d'Ilya Prigogine, prix Nobel belge de chimie (1977), ont été choisis pour illustrer l'esprit du festival « Tomorrownow ». Ils résument la dynamique dans laquelle s'inscrit ce premier rendez-vous autour du développement durable.

Pendant deux jours, l'asbl ENJEU a convié les acteurs de la transition : sociétés commerciales, issus du monde associatif ou de la société civile. Parce que "le challenge est aussi vaste, aussi vital, la réponse ne peut qu'être plurielle", explique Pierre Luthers, directeur de l'asbl ENJEU. Celui-ci pourra s'appuyer sur les conférences, débats, ateliers, animations que donneront ses 80 partenaires.

"Construire Demain aujourd’hui"

"Tout le monde en convient, nous sommes à un tournant fondamental, qu’il soit économique, sociétal ou environnemental", explique Pierre Luthers. Le constat de vivre un moment charnière a d'ailleurs été fait par d'autres avant lui. « Des solutions, des produits et des services sont déjà disponibles", poursuit l'organisateur. Il lui a dès lors "semblé utile et opportun d'unir les forces et les composantes d'un mouvement qui vise à construire, aujourd'hui, la société de demain. Nous avons les armes pour le faire ». Ceci d'autant plus qu'au-delà des acteurs de la Transition, l'intérêt du grand public lui parait être de plus en plus vif. "Les esprits sont murs pour qu'une telle offre voit le jour", croient les organisateurs du festival liégeois.

Au-delà du public averti, le festival entend toucher celui qui n'est pas encore convaincu par l'opportunité du développement durable, ou qui, plus simplement, manque d'information sur ses moyens d'action. Habitat, tourisme, consommation, entrepreneuriat, emploi, santé, mobilité, la diversité des activités, des intervenants et des thématiques "vise à interpeller et à sensibiliser ce public et à lui donner des pistes concrètes d'action pour adopter des comportements responsables", motive encore Pierre Luthers. Les "grandes conférences" donnant la parole à des experts permettront quant à elles d'alimenter la réflexion sur des sujets sociétaux plus transversaux.

6000 à 7000 visiteurs sont attendus au Palais des Congrès pour la première édition d'un festival « tourné vers le futur ».


La première édition du festival Tomorrownow se tiendra le samedi 21 et dimanche 22 avril au Palais des Congrès de Liège (entrée gratuite sauf pour les grandes conférences). Pour plus d'information, rendez-vous sur le site de l'événement : https://tomorrow-now.be