Planète L'Américain Scott Kelly vient tout juste de revenir d'un voyage de 340 jours dans l'espace. Jamais un être humain n'avait passé une période aussi longue en orbite. Et ce n'est de toute évidence pas sans conséquences.

Selon NBC, l'homme qui a fait vivre au monde entier son année dans l'espace a pris plus de cinq centimètres au cours de son séjour. Le phénomène est connu depuis longtemps. La Nasa estime qu'un séjour de longue durée en orbite fait gagner en moyenne 5 centimètres à un homme d'1m80. Les effets ne sont toutefois que temporaires. Une fois revenu sur Terre, l'astronaute retrouvera sa taille initiale après six mois.

"Après cinq mois, vous avez des pieds de bébé"

Et on ne ferait pas que grandir dans l'espace... Selon les scientifiques, lors d'un séjour en apesanteur le sang migre vers la partie haute du corps, le visage enfle et le calcium quitte les os, les rendant plus fragiles. Le coeur aussi change de forme et s'arrondit de près de 10%. Les muscles, moins sollicités, se détériorent et le système immunitaire se révèle moins réactif.

«Nous n'utilisons pas le dessous de nos pieds, précise par exemple Scott Kelly, cité par Slate.Après cinq mois, vous avez des pieds de bébé.»

Autant de dangers qui imposent aux astronautes de réaliser une heure minimum d'exercices par jour.