Planète Le ministre wallon René Collin envisage un changement de tutelle pour l’unité anti-braconnage. Une évolution qui serait dictée par des problèmes de coordination avec la DNF. Mais qui fait naître des suspicions.

Ce n’est pas la première fois, et sans doute pas la dernière, que l’Unité anti-braconnage (UAB) de la Région wallonne, suscite des débats parmi les politiques wallons. Créée en 2003 à l’initiative de José Happart, cette petite équipe composée d’agents forestiers assermentés spécialisés avait reçu pour mission de lutter contre le braconnage “industriel” en menant de véritables enquêtes policières.

(...)