Planète Si, à court terme, les chaleurs extrêmes de cette deuxième canicule accablent, fatiguent, irritent au point de rendre certains plus nerveux, agressifs voire violents que de coutume, à plus long terme, les effets des changements climatiques pourraient bien avoir des conséquences encore plus fâcheuses et désastreuses sur la santé psychologique.