Planète

Le gouvernement de Donald Trump a approuvé la publication vendredi d'un important rapport scientifique sur le climat qui conclut que le changement climatique est bien réel, résulte probablement des activités humaines et affecte déjà la vie des Américains. Ces conclusions contredisent les déclarations de nombreux membres de l'Administration Trump, y compris celles du président, ambigu sur le sujet.

Ce document affirme également que la situation va empirer sans une forte réduction des gaz à effet de serre.

"Le climat des Etats-Unis est fortement imbriqué dans le changement du climat terrestre", écrivent les auteurs du document final concluant que "la période actuelle est la plus chaude de l'histoire de la civilisation moderne".

Cette évaluation de l'état du climat conclut également que sur "la base de très nombreux indices il est extrêmement probable que les activités humaines, surtout les émissions de gaz à effet de serre, sont la principale cause du réchauffement observé depuis le milieu du 20e siècle" estimant qu'il n'existe pas d'autres explications plausibles.

Le document indique également que le niveau global des océans a grimpé en moyenne de 18 à 20,5 cm depuis 1900 dont environ la moitié depuis 1993, l'augmentation la plus importante sur un siècle depuis au moins 2.800 ans, un phénomène qui affecte déjà plus de vingt-cinq villes côtières américaines.

Le "Fourth National Climate Assessment", (4e évaluation nationale du climat), mandaté par le Congrès, est publié tous les quatre ans mais ne fait pas de recommandations.

Il a été approuvé par l'Académie américaine des sciences et a reçu le feu vert de la Maison Blanche pour être rendu public.