Planète

La fille d'un pêcheur corse a récemment publié sur Twitter la photo de la dernière "prise" de son père. On y voit un poisson avec un énorme bout de plastique dans l'estomac.

Une photo choc qui illustre parfaitement la problématique des plastiques dans l'océan.

Selon une étude du Forum économique mondial de Davos, il y aura plus de plastiques que de poissons en 2050 si aucun effort n'est fait.


Quelles conséquences?

Les espèces marines risquent de se faire piéger par ces objets qu'elles ne connaissent pas ou, comme c'est le cas ici, de les avaler. Et si le nombre d'animaux en bas de la chaîne alimentaire diminue à cause du plastique, ce sont les animaux du dessus qui vont également en souffrir. Bref, toute la chaîne alimentaire risque d'être remise en question.

© reporters
Une tortue prisonnière d'un déchet qui a fini dans l'océan.

Sans compter qu'en plus des "gros déchets" visibles à l’œil nu, il y a des micro-plastiques, d'une taille inférieure à 5 mm. Ces plastiques, fréquemment mangés par les poissons, se coincent dans leurs tissus. Et, lorsqu'ils sont vendus en Europe, finissent dans nos assiettes !


Comment les déchets arrivent-ils dans l'océan?

Selon une étude de Surfrider Foundation Europe, une ONG de protection des océans, 80% des déchets proviennent des terres et sont acheminés dans les océans par les cours d'eau, 10% viennent des activités maritimes et les 10% restants sont abandonnés par les touristes sur la plage.

© reporters
Une photo prise près de Naples montre des déchets flottant à la surface de l'eau.

La grande majorité des déchets qui finissent dans les océans sont transportés par des cours d'eau d'Asie et dans une moindre mesure d'Afrique. Les fleuves incriminés sont le Yang-Tsé, le Fleuve Jaune, le Hai He, la Rivière des Perles, le Mekong, l'Amour, le Gange, l'Indus, le Nil et le Niger. Mais ce n'est pas une raison pour vous dédouaner de toute responsabilité. En effet, comme l'explique Ocean Campus, si vous jetez un mégot de cigarettes dans le caniveau ou que vous jetez quelque chose dans la nature, ces déchets risquent de finir dans les océans.

A cause des "gyres", des tourbillons d'eau à la surface des océans, tous ces déchets finissent par former à certains endroits de véritables "continents de plastique". Le plus grand de ces 5 "continents" présent sur le globe se situe dans le Pacifique. Selon l'Agence Européenne pour l'Environnement, sa surface fait 6 fois la France.

S'il sera compliqué de débarrasser les océans du plastique qu'ils contiennent déjà, agissons tous ensemble pour éviter d'en rajouter !