Planète En Bolivie, la consommation de viande de lama est en constante augmentation.

Après la mise en garde de l’OMS l’an passé concernant les viandes rouges jugées cancérigènes, le ministère bolivien de la Santé a conseillé au monde entier de consommer de la viande de lama. Le camélidé est élevé dans les Andes pour sa laine mais aussi de plus en plus pour sa viande. Considéré pendant longtemps comme non comestible, la viande de lama est appréciée pour sa richesse en protéine et sa faible teneur en graisse. Au point que les restaurants gastronomiques l'ont désormais introduite dans leur carte.