Le beau temps provoque d'importantes concentrations d'ozone

Belga Publié le - Mis à jour le

Planète

Le beau temps, combiné à un vent faible à modéré et à une accumulation de la pollution de l'air ces derniers jours, a provoqué des hausses de concentration d'ozone dans l'air.

Le seuil d'information pour les concentrations d'ozone de 180 microgrammes/m³ était dépassé mercredi à 18h00 sur 20 sites en Belgique, dont six des sept stations bruxelloises et quatre stations en Wallonie. A Aarschot, dans la province du Brabant flamand, vers 18h00, une concentration de 250 microgrammes d'ozone par m³ était mesurée, contre 255 une heure plus tôt.

Le seuil d'alerte de 240 microgrammes/m³ d'ozone a donc été dépassé, selon les mesures effectuées par la Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE). Le seuil européen au cours duquel la population doit être informée est de 180 microgrammes/m³.

240 microgrammes/m³ est le seuil européen au cours duquel la population doit être alertée. CELINE s'attend à ce qu'au cours des prochaines heures le seuil d'information soit encore dépassé à plusieurs endroits. Le risque de dépassement du seuil d'alerte n'est pas exclu.

CELINE ne s'attend à une baisse des concentrations qu'en fin de soirée.

Lors de précédentes prévisions mercredi, CELINE estimait peu probable que le seuil d'alerte de 240 microgrammes soit atteint dans les prochains jours. Un dépassement du seuil européen d'information de 180 microgrammes/m³ peut provoquer des désagréments pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires, les personnes âgées et les enfants. Le seuil d'alerte (240 microgrammes/m³) est un signal pour l'ensemble de la population.

Publicité clickBoxBanner