Planète

Le retour du choléra en Algérie signe l’état de pauvreté dans les campagnes et les quartiers populaires des grandes villes. Et la déliquescence du système de santé. La maladie reste endémique (c’est-à-dire, sévissant de manière permanente) dans de nombreux pays d’Afrique, ou encore en Inde.

Si la psychose a touché plusieurs régions, où les hôpitaux sont pris d’assaut par des patients inquiets, la maladie est circonscrite, pour l’instant, au centre du pays, notamment à Blida (40 km au sud-ouest d’Alger). Et comme pour conforter cette inquiétude, le wali (préfet) de ce département a été filmé dialoguant à distance, et à travers une grille fermée, avec la mère d’un enfant contaminé.
(...)