Planète

Les trois faits qui glacent : C’est l’évaluation la plus complète du changement climatique jamais faite", selon l’Onu. Le Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec) a rendu dimanche son rapport de synthèse, qui fournit une évaluation globale de l’état des connaissances sur le changement climatique. Et les chiffres glacent.

1. Depuis 800 000 ans , le niveau des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère n’avait pas été aussi élevé, affirme le Giec. Précisément, entre 1750 et 2011, les émissions cumulées de CO2 ont atteint 2040 gigatonnes; la moitié des émissions ont eu lieu au cours des derniers 40 ans.

2. + 0,85°C, c’est la hausse de la température moyenne à la surface de la Terre et des océans, entre 1880 et 2012. Ce réchauffement est d’une rapidité inédite. En particulier, les trois dernières décennies ont été successivement les plus chaudes depuis 1850; la température à la surface des océans s’est élevée de 0,11°C par décennie entre 1971 et 2010.

3. Dans le futur, l’élévation du niveau des mers pourrait aller de 26 cm à 82 cm, entre 2005 et la fin du 21e siècle, en fonction des émissions. De manière générale, le Giec constate déjà des impacts du changement climatique : par exemple, une baisse des rendements agricoles ou une fréquence des vagues de chaleur en hausse dans des zones de l’Europe, de l’Asie et de l’Australie.

Les trois faits qui réchauffent :

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)