Planète

Ces dix dernières années, le secteur de l’édition est en ébullition. Depuis la prédiction de la fin du livre papier détrôné par le numérique, le monde du livre est paralysé et les directeurs de grandes maisons tâtonnent à la recherche d’un nouveau modèle tout en affichant une certaine frilosité au changement. Les maisons d’édition françaises "sont dirigées par de vieux papes, analyse Alexandre Gaudefroy, consultant spécialiste de l’édition. La nouvelle génération n’est pas encore arrivée mais le secteur bouge tellement qu’il va bien falloir qu’ils s’adaptent." A moins d’un tarif réellement incitatif, les lecteurs ne basculeront pas à 100 % au numérique. Il faut donc innover et réinventer le livre pour s’adapter aux nouveaux modes de vie et de consommation. Pourquoi le numérique ne pourrait-il pas servir au papier ?

Vers un nouveau modèle de librairie ?

Quand Alexandre Gaudefroy a découvert une machine capable d’imprimer un livre de qualité comparable à un ouvrage traditionnel, il entrevoit une formidable opportunité de donner un coup de fouet au marché. Frédéric Mériot, directeur général des Presses universitaires de France, le charge d’exploiter la machine au sein d’une librairie.