Planète L’organisation Avaaz a fait analyser une centaine d’objets en ivoire achetés légalement en Europe. Les trois quarts d’entre eux se sont révélés frauduleux. Avaaz appelle l’UE à durcir sa législation.

C’est le genre de bibelot poussiéreux que l’on retrouve encore sur l’étagère de ses grands-parents : une figurine représentant une porteuse d’eau africaine ou encore un éléphant sculpté dans l’ivoire issu… d’une défense d’éléphant.

(...)