Planète

L’Afrique de l’Est et l’Afrique australe sont durement frappées par une sécheresse exceptionnelle, parfois depuis plus d’un an. En cause : le phénomène "El Niño", qui accentue une tendance liée au réchauffement climatique. Les effets de cette catastrophe naturelle sanctionnent différemment les populations selon la politique suivie par leur gouvernement.

Zimbabwe : la réforme agraire

Ainsi, plus d’un Zimbabwéen sur quatre est en insécurité alimentaire, contraint de réduire les rations et de se rabattre sur des fruits sauvages. En janvier, le deuxième vice-Président avait demandé à la population de… prier pour la pluie. Et, mardi dernier, le gouvernement a appelé les entreprises et associations caritatives à lui verser 1,4 milliard d’euros pour importer du maïs. Selon le vice-président Emmerson Mnangagwa - dauphin du président Robert Mugabe, 92 ans, au pouvoir depuis l’indépendance (1980) - une partie servira à réparer les installations d’irrigation.

Un article à découvrir en intégralité dans la Sélection LaLibre.be (à partir de 4.83€ par mois)