Planète Dans les années 2000, le développement des agrocarburants était présenté comme la solution miraculeuse qui allait mettre fin à notre dépendance aux énergies fossiles et contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Les enjeux environnementaux, industriels et économiques sont cruciaux pour le secteur des transports, principal émetteur de gaz à effet de serre. "L’or vert", un documentaire de Sergio Ghizzardi sorti cette semaine en Belgique, montre l’envers du décor avec l’impact désastreux des biocarburants sur l’environnement et les populations ainsi que la lutte de pouvoir qui se joue en coulisses entre les différents lobbys.