Planète Saisie par une ONG, la plus haute cour administrative du pays estime que le droit à la santé passe avant celui de se déplacer. Les constructeurs et les autorités sont dos au mur.

Au pays de Volkswagen, BMW et Mercedes, la nouvelle est un fameux choc : la plus haute cour administrative du pays a autorisé mardi les communes allemandes à interdire l’accès des centres-villes aux véhicules diesel les plus polluants. Au départ, l’affaire ne concerne que Stuttgart et Düsseldorf, mais elle va avoir un effet domino dans toute l’Allemagne et, sans doute, au-delà.

Les normes européennes sur les émissions de dioxyde d’azote (NOx) sont dépassées dans 70 villes allemandes.

(...)