Planète Un phénomène étonnant a touché une ville de Californie aux USA. 150 maisons ont été bloquées par plusieurs milliers de "tumbleweeds", des virevoltants poussés par le vent.


Les vents chauds qui ont provoqué de nombreux incendies au Colorado et en Oklahoma depuis une semaine ont également eu des conséquences surprenantes.


Des milliers de virevoltants ont littéralement bloqué un quartier et rendu la circulation sur les routes dangereuse. Les "tumbleweeds", comme les appellent les Américains, sont bien connus des amateurs de dessins-animés et de films westerns : il s’agit de plantes désertiques qui, une fois arrivées à maturité, se séparent de leurs racines pour se laisser guider par les vents.

Cette méthode de reproduction permet à ces plantes de semer des graines sur des kilomètres. 


Lors d’épisodes de vents forts, comme c'est le cas depuis quelques jours dans cette région, il arrive parfois que ces plantes bloquent l’accès à des habitations en s’agglutinant contre les murs.