Planète Des biologistes ont imaginé ce que seraient les animaux du futur. Et comment ils se seraient adaptés à un environnement cataclysmique. Résultat dans une exposition qui mêle art et science.

A quoi ressemblerait la Terre dans un million d’années et quels genres d’animaux la peupleraient ? C’est cette question, en forme de défi, qu’a lancée le professeur Jean-François Rees à ses étudiants en biologie, à l’UCL. Dans leur travail, qui a abouti à une exposition, les étudiants se sont montrés plutôt pessimistes. La vision du monde qu’ils offrent est plutôt cataclysmique : une terre qui change d’orbite et s’éloigne du Soleil, une planète subissant la chute massive de météorites qui modifie donc l’eau des océans, des éruptions volcaniques en série causant un assombrissement mondial - rien de fantaisiste, hélas, mais des événements qui se sont déjà passés dans l’histoire de la Terre.

Ajoutons à cela l’effet de l’activité humaine et du réchauffement climatique : les océans connaissent une pollution massive, le niveau des mers a tellement monté que seuls les sommets des montagnes ne sont pas immergés…

Les invertébrés à la manœuvre

...