Planète Après l’éclipse de Lune, le ciel nous a offert un nouveau spectacle. Mars a été au plus proche de la Terre ce mardi soir, un phénomène impressionnant qu'on ne reverra pas avant 2287. 
 

"Mars nous envahit ce mardi", a commenté le directeur de l'observatoire, Ed Krupp. Mardi soir, la planète rouge est effectivement passée au plus près de nous. Cela faisait 15 ans que ce spectacle n'avait pas eu lieu et le prochain ne sera pas avant 2287. A l’époque, seulement 56 millions de kilomètres séparaient Mars et la Terre, un tel rapprochement n’avait pas eu lieu depuis 60.000 ans.

Ce mardi soir, la planète rouge n'a été qu’à une distance de 57,6 millions de kilomètres.

La distance moyenne entre la Terre et Mars est de 225 millions de kilomètres environ. Cette distance évolue car comme les planètes ont des orbites elliptiques, elles se rapprochent et s'éloignent l'une de l'autre en fonction de leur position. Ces orbites peuvent aussi se modifier en fonction des autres planètes à proximité. Elles peuvent s'éloigner au maximum de 402,3 millions de kilomètres, quand les deux planètes sont diamétralement opposées par rapport au soleil.

La planète rouge est apparue plus grosse et sa robe cuivrée a été incandescente dans le ciel nocturne.  

Si vous n'aviez pas envie de sortie de chez vous, le direct de la Nasa depuis l’Observatoire de Griffith à Los Angeles, en Californie (États-Unis), vous proposait de voir ce spectacle. Vous avez tout manqué? Pas de panique, la planète sera toujours visible dans le ciel étoilé pendant les prochains mois.

Un repère pour les astronomes

Les astronomes sont intéressés par les déplacements de la planète rouge afin de mieux déterminer les meilleures périodes pour lancer leurs engins spatiaux. Quand le Soleil, la Terre et Mars sont alignés, avec notre planète au milieu, un phénomène appelé "opposition" se produit, offrant la vue la plus claire de Mars. "Autour de la période de l'opposition, une planète est à sa distance la plus proche de la Terre pour une année donnée", explique la Nasa.

La Terre et Mars sont alignées en opposition à peu près tous les deux ans. "C'est pourquoi la majorité des missions de la Nasa vers la planète rouge se font à au moins deux ans d'intervalle -- pour tenir compte de l'avantage de la distance plus rapprochée."