Planète

Le pavillon belge conçu par l'architecte Patrick Génard attend quelque 10.000 visiteurs par jour lors de l'Exposition universelle de Milan qui a lieu du 1er mai au 31 octobre 2015. Annoncé par les organisateurs de l'événement comme l'un des cinq pavillons les plus beaux et qui collent le plus à la thématique de l'événement, "Nourrir la planète, énergie pour la vie", le pavillon belge ne veut pas tomber dans les "travers de l'agro-alimentaire traditionnel mais mettre l'accent sur l'innovation dans ce domaine", a expliqué mardi Pascale Delcomminette, administratrice générale de l'Awex. Le pavillon belge de 2.750 mètres carrés (sur un total de 1,1 million de mètres carrés pour toute l'Expo) mettra l'accent sur la créativité dans le secteur alimentaire, la durabilité environnementale et l'innovation technologique, couplées à l'identité belge. "De la bouche même des responsables du site de l'Expo, la Belgique est à ce niveau-là un des pays qui a le mieux compris cette philosophie. L'architecture innovante et durable de notre pavillon ainsi que ses aménagements intérieurs et extérieurs, suivent tous le même fil conducteur, celui de répondre au défi alimentaire", explique l'Awex.

Le bâtiment durable, composé principalement de bois et de verre, est voué à être remonté dans un autre endroit. Des pourparlers sont en cours mais le repreneur n'est pas encore connu, a spécifié l'Agence.

Le pavillon belge est "particulièrement bien situé", estime Pascale Delcomminette, à proximité de l'entré Ouest du site de l'Expo, l'une des entrées principales. Il est par ailleurs entouré de ceux du Vietnam, de l'Angola, du Brésil et de Corée du Sud.

Environ 120 entreprises wallonnes (plus de 95% sont des PME) sont impliquées dans le projet de ce pavillon belge. La moitié sont des fournisseurs tandis que les 60 autres entreprises sont actives au sein du pavillon.

Trois espaces composent l'espace dédié à la Belgique: la "Ferme", en référence aux fermes traditionnelles belges, où les visiteurs pourront découvrir ce que la Belgique peut apporter comme solutions innovantes en matière d'alimentation; la "Cave", qui se veut un laboratoire vivant exposant les techniques du futur et des pistes alimentaires alternatives comme la culture d'algues, d'insectes et la cueillette de plantes sauvages; et l'"Atrium", accessible via un escalier de verre en forme de spirale et doté d'une coupole en verre faisant référence aux serres royales de Laeken, qui accueillera un restaurant (servant notamment les produits cultivés dans la "Cave"), un bar et un stand de démonstrations culinaires. Une place a également été aménagée à l'extérieur des bâtiments pour permettre aux visiteurs de prendre un verre et assister aux activités en plein air organisées dans l'amphithéâtre.

La Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont participé à hauteur de 1,920 million d'euros à l'élaboration de ce pavillon (construction et fonctionnement) sur un total de 13 millions d'investissement. Trois millions d'euros proviennent des bénéfices réalisés par le pavillon belge lors de la dernière exposition universelle à Shanghai, cinq millions du Fédéral tandis que les cinq derniers millions sont répartis entres les différentes entités fédérées (47% pour la Flandre, 40% pour les entités francophones, 12,43% pour la Région bruxelloise et 0,57% pour la Communauté germanophone). 145.000 euros sont également investis par l'Awex et WBI pour les activités et animations de la semaine Wallonie-Bruxelles, a détaillé Jacques Jadoul, porte-parole de l'Awex.

L'exposition universelle de Milan se déroule du 1er mai au 31 octobre, avec la présence de 140 pavillons nationaux et plus de 20 millions de visiteurs attendus. L'événement a lieu tous les cinq ans.

Plusieurs événements belges auront lieu durant toute la durée de l'Expo: la journée flamande le 3 juin, la journée belge le 12 juin, la semaine Wallonie-Bruxelles du 21 au 26 juin et la Brussels week du 21 au 23 septembre.