OGM: un Belge lauréat du Prix Mondial de l'Alimentation

belga Publié le - Mis à jour le

Planète Le scientifique Marc Van Montagu est le premier Belge à recevoir le Prix Mondial de l'Alimentation. C'est le secrétaire d'État américain John Kerry qui l'a annoncé mercredi à Washington D.C., indiquent dans un communiqué l'Université de Gand et le VIB, institut de recherche en sciences biologiques. Les recherches du professeur portent sur des technologies OGM permettant la création de plantes génétiquement modifiées aux propriétés favorables.

Marc Van Montagu et les Américains Mary-Dell Chilton et Robert T. Fraley reçoivent le prix 2013 "pour leurs contributions au développement" de la technologie verte moderne. Leurs travaux ont notamment permis aux agriculteurs de cultiver des plantes qui résistent aux insectes ainsi que le développement à court terme de plantes adaptées aux environnements défavorables. Marc Van Montagu est l'ancien directeur du VIB Department of Plant Systems Biology de l'Université de Gand et actuellement conseiller scientifique du VIB. Il a découvert à la fin des années 70 avec le professeur Jeff Schell un "vecteur permettant de modifier génétiquement les plantes". 

Pour le lauréat belge, ce prix constitue un premier pas vers "l'acceptation de la technologie OGM" comme "partie intégrante d'une production durable" d'aliments. En 2012, la superficie OGM totale dans les pays en développement était pour la première fois supérieure à celle des pays industrialisés, ce qui renforce "la sécurité alimentaire", précise le communiqué. Aujourd'hui, "1 personne sur 8 dans le monde souffre de la faim", ajoute Kenneth M.Quinn, président de la Fondation World Food Prize, soulignant la contribution des lauréats à l'augmentation de la quantité de nourriture disponible. Le prix ainsi qu'un montant de 250.000 dollars à partager entre les trois lauréats seront remis en octobre prochain.
Publicité clickBoxBanner