Planète

La bête noire de Hans Jakob Hermansen et de ses compagnons chasseurs de baleines-pilotes aux îles Féroé, c’est sans aucun doute Paul Watson. C’est à l’appel de ce sexagénaire canadien, à la petite barbiche blanche, que des militants du monde entier se sont embarqués pour ces îles au climat rude, à proximité de la Norvège, de l’Islande et l’Ecosse. Objectif : perturber, avec leurs bateaux, les chasses à la baleine qui ont lieu de juin à octobre.

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)