Planète Pour les arbres fruitiers, l’année avait pourtant bien commencé. Un printemps raisonnablement arrosé mais plus chaud que la moyenne a en effet favorisé la floraison et la fructification des arbres qui regorgent de fruits. Une abondance qui leur joue des tours aujourd’hui. "La situation devient assez critique" , explique Alain Rondia, spécialiste en arboriculture au Centre wallon de recherches agronomiques.
(...)